Cycle du Baccalauréat en théologie

N.B. : On indique pour chaque enseignement sa « valeur » en « crédits européens » (E.C.), sachant qu’un crédit correspond à 7 heures de cours.

THÉOLOGIE MORALE ET SPIRITUELLE

Morale fondamentale 

Agir selon sa conscience (4,5 E.C.)                                                                              1321
Mlle Waltraud Linnig (Professeur extraordinaire)
Le cours se propose de répondre aux questions suivantes : Qu’est-ce que la conscience ? Comment savoir qu’un acte est bon ? Comment discerner dans les questions morales actuelles si complexes ? Le cours entrera en dialogue avec les questionnements de la théologie morale après le Concile Vatican II.

Morale sociale

Doctrine sociale et économie : les nouveaux défis (2 E.C.)                                        1322
P. Pierre Coulange (Chargé de cours)
Trop souvent la pratique de la foi est perçue comme un domaine étanche aux réalités quotidiennes de la vie dans le siècle. Le Compendium de la Doctrine sociale de l’Église écarte cette vision en montrant comment le chrétien, homme de foi et aussi acteur de la vie économique, est appelé à faire des choix responsables. Les nouveaux défis du monde contemporains seront particulièrement étudiés (Ch. 7 du Compendium).

Justice et charité (1,5 E.C.)                                                                                          1323
P. François-Régis Wilhélem (Professeur ordinaire)
En lien avec le Compendium de la doctrine sociale, ce cours abordera le rapport entre justice et charité considéré dans ses fondements bibliques et sa systématisation théologique, en vue de le situer dans le cadre des relations sociales.

Autorité et bien commun (1,5 E.C.)                                                                             1324
P. Frédéric Louzeau (Professeur invité)
Studium Notre-Dame, Paris
cf.cours à options en cycle de licence canonique

Bioéthique

Questions de bioéthique (1,5 E.C.)                                                                              1325
Mgr Jean Laffitte (Professeur invité)
Vice-président de « l’Académie Pontificale pour la Vie», Rome
Cette session abordera des points essentiels – et souvent controversés - concernant les rapports science/vie/Église, ainsi que le rôle de la conscience et de l’objection de conscience face aux différentes interprétations du concept de « tolérance ». Ces divers aspects seront notamment mis en relation avec certains problèmes d’éthique médicale et de bioéthique.

Morale sexuelle et familiale

Richesses d’un développement (1,5 E.C.)                                                                   1326
P. Jacques de Longeaux (Professeur invité)
Studium Notre-Dame, Paris
L’enseignement de l’Eglise sur la morale sexuelle et familiale a connu un riche développement au cours du XXème siècle, en partie pour répondre aux défis lancés par l’évolution des mœurs dans le monde occidental. Dans ce cours, nous prendrons pour point de départ l’encyclique Casti Connubii de Pie XI, puis nous suivrons le développement de la doctrine jusqu’à nos jours. Notre parcours comprendra notamment l’étude de certains discours importants de Pie XII, de Gaudium et Spes 47 -52, Humanae Vitae, Familiaris Consortio, Donum Vitae et Evangelium Vitae.

Pour une théologie de la sexualité, de l'amour du mariage et de la famille (1,5 E.C.)1327
P. Christophe Disdier-Chave (Professeur invité)
Les chrétiens n'ont jamais séparé sexualité, amour, mariage et famille selon le plan même de Dieu inscrit dans la création. C'est aux deux premiers maillons inséparables de cette chaîne que sera consacré le présent cours.
En partant d'une vision dynamique et résolument positive : la vocation à l'amour inscrite en l'homme par le créateur, la dimension sponsale du corps, et en s'appuyant sur « Amour et responsabilité » (Karol Wojtyla) et les catéchèses hebdomadaires de Jean-Paul II consacrées à « l'amour humain dans le plan divin », le cours cherchera à dégager les principaux éléments d'une théologie de la sexualité et de l'amour. C'est à cette lumière que seront examinées les questions de la chasteté, du célibat, la masturbation, les relations pré-conjugales, le contrôle des naissances, l'homosexualité. Le cours s'attachera à présenter la sexualité et l'amour comme une communion des personnes appelées à donner et à se donner.

Pratique du discernement moral (1,5 E.C.)                                                                  1328
Mlle Waltraud Linnig (Professeur extraordinaire), P. François-Régis Wilhélem (Professeur ordinaire), P. Jacques Hazebroucq (Chargé de cours)
À partir de cas concrets, ce cours proposera une mise en pratique du discernement moral.

Spiritualité

 Découverte et apprentissage de l’oraison (1,5 E.C.)                                                  1329
P. François Girard (Professeur ordinaire)
« L’oraison n’est qu’un échange d’amitié avec Dieu… » (Thérèse de Jésus). Le cours veut introduire et faire progresser dans la connaissance des caractères essentiels de la prière à la lumière des Maîtres du Carmel.

Oraison et épanouissement des ressources de la grâce (2 E.C.)                                1330
P. Claude Sarrasin (Professeur ordinaire)
« Dieu se communique graduellement à l’homme » (CEC 53). L’oraison est une amitié qui ouvre à la collaboration avec Dieu. Le Père Marie-Eugène découvre la double richesse de l’amour de Dieu et de l’Eglise : « Les missions – que le Seigneur confie – jaillissent de la grâce sanctifiante elle-même (…) En cet apostolat, action et contemplation s’unissent » (Je veux voir Dieu pp.1069. 1071).