Cycle de la licence canonique en théologie

N.B. : On indique pour chaque enseignement sa « valeur » en « crédits européens » (E.C.), sachant qu’un crédit correspond à 7 heures de cours.

LA VIE DANS L’ESPRIT

De la mission du Fils à la mission du laïc (3 E.C.)                                                        1355
P. Bernard Minvielle (Professeur ordinaire)

Parmi les faits marquants de l’histoire ecclésiale récente, se dégage une conscience plus vive de l’identité et de la mission des laïcs dans l’Église. Pie XI les invite à participer à l’apostolat de la hiérarchie, Pie XII préfère parler de « collaboration ». Vatican II va plus loin, en reliant directement leur mission à celle du Christ : « Les laïcs tiennent de leur union même avec le Christ Tête le devoir et le droit d’être apôtres » (Apostolicam Actuositatem n°3). Le cours suivra ces étapes du progrès théologique, avant de s’arrêter sur le Concile pour se mettre à son écoute. Nous le lirons en lui posant une simple question : quelle est la mission des laïcs ?
 

La morale entre controverses et renouveau : Veritatis Splendor (3 E.C.)                   1356
Mlle Waltraud Linnig (Professeur extraordinaire)

Pour beaucoup, la morale de l’église est inadaptée à l’homme moderne, désuète ou utopique, de toute façon impossible à mettre en pratique. Le cours tâchera de dégager de l’encyclique de Jean-Paul II quelques lignes de force pour la théologie morale actuelle, capables de relever les défis contemporains.
 

Fondements théologiques du discernement (3 E.C.)                                                   1357
P. François-Régis Wilhélem (Professeur ordinaire)

Plus que jamais notre époque troublée requiert l’esprit de discernement. En vue de fonder théologiquement une pratique du discernement, ce cours puisera dans l’Écriture quelques critères, puis mettra en relation le thème de la « discretio », issue de la tradition monastique, avec ceux de « prudence » et de « conscience ». Il abordera ensuite la grande expérience des Exercices de saint Ignace de Loyola et présentera également une approche carmélitaine.
 

La mystique apostolique (3 E.C.)                                                                                  1358
P. François-Régis Wilhélem (Professeur ordinaire)

Sainte Thérèse de Jésus (d'Avila) est à la fois maîtresse d'oraison et fondatrice. Du coup, son enseignement bénéficie de sa double expérience de contemplative et d'active. Sur la base de sa vie et de ses écrits et en écho avec d'autres auteurs mystiques (notamment saint Jean de la Croix, saint Ignace de Loyola, le Père Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus...), ce cours proposera une approche de la notion de « mystique apostolique » et s’efforcera d’en présenter quelques grandes lignes.
 

Thèmes de spiritualité sacerdotale (1,5 E.C.)                                                            1359 P. François-Régis Wilhélem (Professeur ordinaire)

Ce cours se propose d’aborder certains thèmes de spiritualité sacerdotale à partir de quelques grands documents d’Église, tels Presbyterorum ordinis ou Pastores dabo vobis. Il les mettra en relation avec certains textes majeurs de la Tradition spirituelle, tout en s’efforçant de les inscrire dans les conditions concrètes de la vie du prêtre aujourd’hui.