ESPRIT

Dans la ligne du charisme carmélitain du fondateur de l'Institut Notre-Dame de Vie,
 le STUDIUM veut développer, en une unité organique,

Le père Marie Eugène

 

la vie spirituelle,

la réflexion théologique

et l'annonce de l'Évangile au monde d'aujourd'hui.

Une authentique vie de prière est considérée comme la condition première de la découverte du Mystère chrétien ; Mystère manifesté en Jésus-Christ, donné par "l'unique dépôt sacré de la Parole de Dieu confié à l'Église" (Dei Verbum, n° 10), Mystère interprété par son Magistère vivant, explicité par les Pères et les grands Docteurs, vécu et exprimé par les Saints.
Pour que le Studium remplisse sa mission spécifique dans l'Église, chacun des membres de la communauté académique s'engage à unir recherche et formation théologiques avec la volonté de marcher soi-même vers la sainteté. Eucharistie, oraison, service humble et aimant de l'Église sont à la source d'une telle unité.
Selon l'enseignement des Maîtres du Carmel et du Père Marie-Eugène de l'E.-J., l'oraison est le moyen privilégié qui permet le contact habituel avec Dieu. Elle fortifie et développe la foi dans son exercice, ouvre à la contemplation et livre à "l'Onction qui instruit" (1 Jn 2,27). Cette connaissance aimante du Mystère de Dieu, dans la foi, fait de la théologie une science vivante et féconde. Professeurs et étudiants mettent la vie d'oraison à la base de leur travail académique.
Parmi ses tâches et afin de contribuer pour sa part à l'approfondissement doctrinal dans l'Église, principalement dans la ligne de l'appel universel à la sainteté, le Studium veut réaliser la pensée du Père Marie-Eugène de l'E.-J. en se consacrant à la recherche et à l'enseignement dans le domaine des lois de la vie spirituelle. L'enseignement du Père Marie-Eugène de l'E.-J., synthétisé dans l'ouvrage Je veux voir Dieu, donne l'esprit et les principes de cette théologie spirituelle.

Dans cette recherche, la doctrine vécue
 de SAINTE THÉRÈSE DE L'ENFANT-JÉSUS
 occupe une place centrale.